Greffe de rein : de nombreux progrès depuis 20 ans

Selon un rapport de l’Association française d’urologie, de vrais progrès juridiques et médicaux en matière de greffe rénale ont été constatés en 20 ans.

Des progrès qui viennent compenser l’augmentation du nombre de personnes souffrant d'insuffisance rénale.

Augmentation du nombre de donneurs vivants

L'Association française d'urologie (Urofrance) a présenté, à l’occasion de son congrès annuel, un rapport sur les progrès concernant les greffes de rein au cours des 20 dernières années.
Le constat le plus positif est la belle progression des greffes à partir de donneurs vivants.
En 2014, sur 3 241 transplantations rénales réalisées en France, 514 ont été rendues possibles grâce au don du vivant.
Cela représente une augmentation de plus de 130 % par rapport à 2009.

Mais comment expliquer cette progression ?
Selon les auteurs du rapport, cela tient en grande partie aux progrès juridiques et médicaux.
Avec la chirurgie cœlioscopique notamment, on peut prélever un rein sur un donneur vivant, en réalisant une incision qui ne laissera qu’une cicatrice de 5 centimètres. D’autres techniques permettent même d’extraire un rein par le vagin !

La demande de greffon augmente

La vraie bonne nouvelle, c’est que ces reins provenant de donneurs vivant ont une durée de vie de 20 ans en moyenne, bien supérieure à celle provenant de personne décédées (entre 13 et 14 ans).
Cependant, en 20 ans, la demande de greffons a fortement augmenté : 15 470 patients étaient inscrits sur la liste d’attente de transplantation, en 2014.

Pour permettre de couvrir ces besoins, la législation s’est assouplie.
On se tourne désormais vers des greffons à critères élargis que nous n'aurions pas considérés autrefois pour une transplantation .
Les parents éloignés, les amis et les conjoints peuvent désormais faire don de leur rein


Dr. Dib Sabri

UROLOGIE , SEXOLOGIE , ANDROLOGIE

Doctorat en médecine 1982- DEMS Chirurgie Urologique 1986- Admis au poste de ...

Commentaires

  1. Répondre Elisabeth Van den Poel,

    Le don du rein par un donneur vivant est de plus en plus pratiqué, on en parle souvent, même dans les lycées, les familles,.... On peut très bien vivre avec un seul rein.

Laisser un commentaire



Abonnez-vous à notre newsletter Soyez à jour!

Informations

Adresse Cité SAHEL - Bt A 18 - Kerkouba Route de Fouka ( à 300 m du nouveau tribunal) 42400 Koléa, Tipaza, Algerie
0656 72 70 11
024 362 183
024 362 184

Formulaire